Cette base de données est l’étonnant résultat d’une expérience menée par notre groupe. Elle est constituée de plusieurs milliers de noms d’Africains déportés en esclavage, principalement au XIXème siècle, depuis les anciens ports de traite de la côte béninoise (Ouidah, Porto Novo, etc.) La base permet non seulement de rendre un nom, une identité, une histoire, presque un visage à des milliers de déportés, mais aussi d’établir un lien solide avec des noms antillais datant de l’abolition de l’esclavage.

La base est présentée sous la forme d’un tableau qui associe à ces noms 28 critères personnels, ethniques, géographiques, cultuels, professionnels, etc. que nous avons réduit à 17 pour la lisibilité du tableau.

Notre travail consistait tout d’abord à nous détacher du paradigme suivant : « les écrits restent mais les paroles s’envolent ». En effet, en Afrique les archives écrites sont quasiment inexistantes, il n’est donc pas possible de s’appuyer sur elles pour explorer le passé.

Symbole de l'amitié - Noir et blanc Symbole de l'amitié - Noir et blanc Symbole de l'amitié - Esclavage

Nous avons ainsi décidé de sonder la mémoire africaine qui repose sur la tradition orale en allant à la rencontre de la population âgée des villages. Nous avons choisi de faire confiance à ces vieillards, de faire confiance aux techniques ancestrales de transmission orale, tout en nous appuyant sur un questionnaire le plus complet possible.

Au cours de cette enquête, nous avons rencontré 6503 vieillards de 65 à 92 ans, et parcouru 423 villages dans 6 départements du Bénin. 92% de la population interrogée, hommes et femmes, est adepte de divinités. Une partie d’entre eux exercent de hautes fonctions soit en tant que patriarche, soit en tant que chef de culte, soit en tant que tête couronnée. La majorité d’entre eux a reconnu l’intérêt du projet qui, par la même occasion, leur a permis de réactualiser des événements très anciens auprès des jeunes générations.

Sur le plan émotionnel, enquêteurs et enquêtés ont ressenti et partagé des moments de joie et de peine au cours des récits. Un certain nombre d’entre les vieillards ont été envahis par l’émotion, soupçonnant que l’esclavage aura été la cause probable du dépeuplement de leurs collectivités.

Au bout de plusieurs mois d’enquête sur le terrain (un travail de longue haleine dans des conditions d’hygiène et de confort difficiles), nous sommes parvenus à compiler, formulaire après formulaire, des dizaines de milliers de données recueillies sous la forme de cette base de données.

Nous avons eu l’opportunité de visiter des lieux sacrés tenus secrets suivant l’ordre de nos guides, ce qui fut pour nous l’occasion d’en apprendre davantage sur les techniques de la conservation de la mémoire.

Cette base n’est pas exhaustive et, tant qu’il reste à faire, rien n’est fait, dit-on, raison pour laquelle nous sommes ouverts à toute personne désireuse de venir en aide à ce projet. Nous serions également heureux d’apprendre que nos découvertes ont servi d’outils à d’autres chercheurs, ou de pistes aux fils et aux filles descendants des déportés qui sont à la recherche de leurs racines africaines.

La base est présentée sous la forme d’un tableau qui associe à ces noms de multiples critères personnels, ethniques, géographiques, cultuels, professionnels, etc. Les deux dernières colonnes proposent des pistes de recherche sur un nom, un prénom ou un surnom d’origine dahoméenne utilisés en Guadeloupe, en Martinique, dans le reste de l’arc antillais ou sur le continent américain.

Utilisez le tri en têtes de colonnes, les champs de recherche ainsi que les flèches du clavier pour vous diriger dans le tableau.

Bonne visite dans la base.

Base des déportés

wdt_ID Nom Prénom Sexe Royaume de naissance collectivité Ethnie Né vers Activité de base Signe particulier Réligion Environnement natal Longitude latitude Vendeur (roi) Roi de Port de transfert Année de départ (vers) Déclarant N°1 Âge du déclarant Religion Assistant N°1 Sens nominal (Fon) Version française ou anglaise du nom Bâteau négrier Destination Numéro Matricule Signification-Etymologie-Utilisation du nom Renvoi vers l\'histoire de la personne déportée Panégyrique clanique Lien de parenté avec
1 ABADJI Guëlè-lè M Abomey Agassouvi Fon 1794 Conseiller ésotérique à la cour Robuste, géant, noir pur
2 ABAJOU Mamonhö M Zinvié Yêviénou Fon 1780 Producteur de maïs Xëbiosso Dëkin Yëvinou, mëdobatö, Mê do man gnon gba, wëli do yé non gba, Assö zin man gnon do nan dan, Ahouandou man flin man do gbé
3 ABALLO Houého M Allada Adjanouvi Fon 1806 Chasseur réputé, coursier familial
4 ABALLÖ Alissa F Allada Ayatö Fon 1812 Jeune mariée/spécialiste de la tresse pome-pome
5 ABANHOUSSA Tingbédja M Yëvié Houëvänou Aïzo 1815 Cultivateur Lëgbassi KINTO OUDJRA Manjanou, Enön manja, bö adokon non di dimë, Sinlavi, bö man do satö, Sablé gbé bo lë mëdji
6 ABASSI Doutëdji M Allada Ouëssënou Fon 1800 Cultivateur Sakpata Habladou Ouëssënou, Dëhouinvi, Sëgbinvi, Ahouanyitö, agla kin tö, vöyitö, Tangonou, Azonblatö aman kon nou, ha kin soukpö, Azon ton gni da ho ö
7 ABASSI Otëgbéyë M Tindji Yokonou Kotafon 1708 Eleveur bovin tanshuman Doudoua COTOCOLI Yökonnou, gbétovi, Alansou houtö, Kpêssë non gba houan do, Ala dozin non dé hounhon do, min tayi, mi tayi, Agbodjëglo non do gbé tö zoun,
8 ABATTAN Tofindji M Dangbo/Katagon Honsanou Gun / Nago 1795 Astrologue, spécialiste du calendrier traditionnel ABATAN Guadeloupe
9 ABATTANON Donboli M Adja Mondönou Kotafon 1806 Eleveur tanshuman de bovins lagunaires Sakpata Volly-latadji Mon dö nou ma kpé houan, houan kpé gbé ahoua gbé, tönon, Dah lë tö bo gbë hou yan gni, Ayikpévi, ayi kpé vi non da hi
10 ABAYITAN Hondaïkpon M Adja Ouëssënou Fon 1804 Agriculteur Doudoua Djigangnonhou Ouëssënou, Dëhouinvi, Sëgbinvi, Ahouanyitö, agla kin tö, vöyitö, Tangonou, Azonblatö aman kon nou, ha kin soukpö, Azon ton gni da ho ö
Nom Prénom Sexe Royaume de naissance collectivité Ethnie Né vers Activité de base Signe particulier Réligion Environnement natal Longitude latitude Vendeur (roi) Roi de Port de transfert Année de départ (vers) Déclarant N°1 Âge du déclarant Religion Assistant N°1 Sens nominal (Fon) Version française ou anglaise du nom Bâteau négrier Destination Numéro Matricule Signification-Etymologie-Utilisation du nom Renvoi vers l\'histoire de la personne déportée Panégyrique clanique Lien de parenté avec